Les Bannières

Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières

LE MINOR ET LES BANNIERES

L’histoire entre la maison LE MINOR et les bannières de procession est une histoire qui dure depuis plus de 60 ans. En effet, c’est en 1953 que la première bannière est sortie des ateliers LE MINOR. Cette bannière était une commande de la paroisse de Locronan et est dédiée à Saint Corentin. Le dessin de cette bannière a été conçu par l’artiste Pierre Toulhoat.

Les bannières LE MINOR ont été une véritable révolution quand elles sont apparues, d’abord par leurs couleurs, aussi bien du fond que celles des fils utilisés, mais également par l’histoire qu’elles racontent. Auparavant tous les saints étaient quasiment identiques, seuls leurs noms changeaient, tandis que pour ses bannières, LE MINOR fait appel à des artistes qui racontent une histoire sur leur dessin. Par exemple, la bannière de pèlerinage du diocèse de Quimper, où l’on peut voir autour de Saint Corentin : la cathédrale de Quimper, le roi Gradlon sur son cheval, et un poisson, l’emblème de Saint Corentin.

Ces artistes qui s’appellent Pierre Toulhoat, André Bouler, Jos Le Corre, Patrick Camus, Jean Renault, Guillaume Moullec, Patrice Cudennec, Bruno Le Floch, Jakez Derouet, Claude Huart , ont exécuté et exécutent toujours des emblèmes résolument contemporaines qui illustrent la vie des saints et de leur paroisse, sur fond d’ornementation bretonne. Ils mêlent ainsi superbement la patrimoine historique et religieux et le patrimoine stylistique breton. Les bannières LE MINOR sont des bannières bretonnes à part entière, car elles ont permis à des artistes bretons d’exprimer leur talent et à des brodeuses et des brodeurs de révéler tout leur Savoir Faire.

Ces ouvrages sont des créations à quatre mains, où le brodeur relaie l’artiste, tous les deux étant conscients de la valeur de l’œuvre issue de la complicité de leur travail. Du carton au travail brodé, les négociations pour le choix des couleurs, des fils et des points sont parfois délicates entre le brodeur artisan fort de son expérience et l’artiste peintre pointilleux, soucieux d’obtenir une production aussi proche que possible de son dessin. Mais lorsque l’artiste peintre laisse la liberté d’interprétation à l’artiste brodeur, le travail aboutit aux plus belles œuvres.

Ces bannières vous pouvez les découvrir en faisant un véritable Tro-Breiz : dans les églises et chapelles depuis Perros-Guirec dans les Côtes d’Armor en passant par Guimiliau dans le Finistère, Kervignac dans le Morbihan et en allant jusqu’à Saint Similien à Nantes. A ce jour 44 bannières sont sorties des ateliers LE MINOR. Vraiment l'atelier LE MINOR de Pont-l'Abbé est le grand spécialiste des bannières en Bretagne et l'un des derniers en France.

Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières

LE MINOR BANNERS

The history of the LE MINOR company and the banners for religious processions is a story that began 60 years ago. It was in 1953 that the first banner was produced in the LE MINOR workshops. This banner was ordered by the parish of Locronan and was dedicated to Saint Corentin. The design for this banner was created by artist Pierre Toulhoat.

The LE MINOR banners were truly revolutionary when they came into being, first because of their colors, the backgrounds as well as the embroidery threads, and also because of the story they told. Up to that point, all of the saints portrayed were practically identical – only their names were changed – whereas for its banners, LE MINOR called on artists who told a story in their designs. For example, on the pilgrimage banner of the diocese of Quimper, placed around Saint Corentin is the cathedral of Quimper, the King Gradlon on his horse, and a fish, the symbol of Saint Corentin.

These artists – Pierre Toulhoat, André Bouler, Jos Le Corre, Patrick Camus, Jean Renault, Guillaume Moullec, Patrice Cudennec, Bruno Le Floch, Jakez Derouet, Claude Huart, among others – created and still create emblems definitively contemporary which illustrate the life of the saints and of their parish, using Breton decorative elements. They superbly combine historical and religious heritage with traditional Breton style. The LE MINOR banners are truly Breton banners, because they allow artists to express their talent and the embroiderers to demonstrate all of their savoir-faire.

These works are the creations of four hands, where the embroiderer follows the artist, both being aware of the value of the work produced from the bond of working together. From the original model to the finished embroidered work, negotiations for the choice of colors, threads, and stitches are sometimes touchy between the experienced artisan embroiderer and the meticulous artist who wishes the final product to be as close as possible to the original design. But when the artist gives the artisan embroiderer the freedom to interpret the design, the best works of art result.

You can discover these banners by making a pilgrimage across Brittany: in the chapels and churches from Perros-Guirec in the Côtes d'Armor, passing through Guimiliau in Finistère and Kervignac in the Morbihan, and going all the way to Saint Similien in Nantes. To date, forty-four banners have come out the LE MINOR ateliers. Truly the LE MINOR workshop in Pont L'Abbé is the most important specialist in banners in Brittany and one of the few remaining in France.

Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières Le Minor Bannières

Copyright © 2017 Boutique Le Minor. Powered by Zen Cart